A Taiwan se trouve la rare variété de cacao, le criollo

Criollo qui est de « haute qualité » dans le monde est l’un des plus rares et recherchées de toutes les variétés de cacao dont son origine est dans to (By Central News Agency)

PINGTUNG (Taiwan News) - Le chef du «Musée du Chocolat Théobroma» Koji Tsuchiya (土屋公二) a pris un séjour pour visiter les champs de cacao qui sont localisés à Pingtung (屏東) ces derniers jours. Criollo qui est de « haute qualité » dans le monde est l’un des plus rares et recherchées de toutes les variétés de cacao dont son origine est dans toute l’Amérique latine. A Taiwan, Pingtung est devenu un endroit important dans la culture du cacao. 300 hectares occupent le cacaoyer et 25 marques locales sont déjà sur le marché de Taiwan, a dit le reportage.

Combien de cacaoyer de criollo y-a-t il à Pingtung? Personne ne le sait. C’est une découverte de Koji Tsuchiya qui venait à Taiwan pour un échange de chocolat entre Taiwan et le Japon (台日巧克力交流). Quand il a découpé la cabosse en deux, il a été surpris par la couleur blanche qui lui sautait aux yeux, c’est le criollo. Le chef de Fu Wan Café Villa (福灣莊園)Hsu Hua-jen (許華仁) a dit que la production de criollo est d’environ 3% à 5%, c’est une variété très rare de l’Amérique latine. Le criollo qui a été planté à Pingtung est déjà apprivoisé par les agriculteurs et il s’est déjà habitué au climat du pays.

Koji Tsuchiya a fondé le «Musée du Chocolat Théobroma» au Japon, il a passé deux jours à Pingtung pour visiter la culture du cacao où il a découvert que la qualité du cacao est plus bonne que ceux d’Europe et du Vietnam. De plus, son arôme de cacao est assez épais, les graines de cacao sont assez grosses et la variété est très bonne. Et si une fois que les graines de cacao sont bien fermentées et sèchées, le cacao de Taiwan sera potentiel, a dit le reportage.

L’office de la conservation des sols et des eaux sous le Conseil de l’Agriculture (農委會水土保持局) a envoyé deux officiels pour accompagner Koji Tsuchiya durant sa visite à Pingtung. Les officiels ont dit qu’ils espèrent qu’à travers le projet de la régénération du village paysan, une coopération peut être établie entre les agriculteurs de cacaoyer et les propriétaires des industries pour la fabrication du chocolat dont son objectif est de transformer Pingtung en un centre important pour le développement du chocolat.