Alexa

La pleine lune au Lac Hollandais à Chiayi (French version)

La pleine lune au Lac Hollandais à Chiayi (French version)

La pleine lune au Lac Hollandais à Chiayi (French version)

La Fête de la mi-automne aura lieu ce jeudi 15 septembre, c’est un des jours fériés les plus populaires des pays Asiatiques, suivant du Nouvel An chinois et de la Fête des bateaux-dragons. A Taïwan, c’est aussi une coutume traditionnelle où tous les membres de la famille se rassemblent pour un jour de réunion. Entourés chez les parents, ils dînent, racontent des histoires, mangent le gâteau de lune et admirent la pleine lune qui est considérée comme un symbole de paix, de prospérité, et de réunion familiale. Dans la ville de Chiayi, une province au sud-ouest de Taiwan, le lac des Orchidées ou lac Hollandais est l’un des huit sites populaires de la ville. Entouré de la verdure, on entend les oiseaux chanter, un endroit où tous les résidents pratiquent le sport mais aussi une place idéale pour admirer la pleine lune. Selon la légende, le lac des Orchidées a un ancien nom le “muret de cheveux rouges”, il parait que pendant la dynastie Ming, les Hollandais ont conquérit Chiayi et ont fait bâtir le muret par les autochtones de l’ile de Banda Palau de l’Indonésie pour l’arrosage des champs. Cheveux rouges, c’est la première impression que les Hollandais donnent aux gens à ce temps-là, les résidents les appelaient les “gens aux cheveux rouges”, cette appellation est restée sur les constructions comme celui du muret et d’un puits situé dans la ville, “le puits des cheveux rouges”. Même si il n’y a pas de documents qui font référence à cette légende, les résidents de Chiayi veulent quand même croire que les monuments historiques qu’on voit aujourd’hui sont les ruines des Hollandais. D’après un autre document, pendant la colonisation des Japonais, le “muret de cheveux rouges” Hollandais a été restauré par l’ingénieur hydraulique japonais Hatta Yoichi qui a fait aussi d’autres constructions, comme le canal de Chianan et du réservoir de Wusanto.