Une idée de la Sente étroite du Bout-du-Monde à Chiayi avec Chen Cheng-po

Exposition des œuvres de Chen Cheng-po dans la ville de Chiayi.(By Central News Agency)

TAIPEI (Taiwan News) - L’office des affairs de la culture de Chiayi a consulté l’exemple de « La Sente étroite du Bout-du-Monde » (Oku no Hosomichi,奧之細道) pour créer un passage d’exposition des œuvres de Chen Cheng-po (陳澄波) dans la ville de Chiayi, une autre façon d’introduire cet artiste du temps au public en suivant ses pas dans les différents endroits où il a fait ses peintures, a dit le reportage. 

Chiang Jung-sen (江榮森) de la Fondation Mémorial 228 de Chiayi (嘉義市二二八紀念文教基金會) a dit que Chen Cheng-po aimait se promener à vélo dans la ville pour faire sa peinture, comme au parc Chiayi (嘉義公園), au Centre de la Fontaine (中央噴水池), Lantan (蘭潭) et dans d’autres sites touristiques.

L’artist taiwanais Chen Cheng-po est né le 2 février 1895 à Chiayi et est mort le 25 mars 1947 lors de l’incident 228. Chen a étudié à la division de la peinture de l’école de la langue du Gouverneur Général de Taiwan appelé aujourd’hui l’Université de Taipei (台北市立大學) et l’Education de l’Université National de Taipei (臺北教育大學) avant de continuer ses études à l’Ecole des beaux arts de Tokyo (aujourd’hui l’Arts de l’Université de Tokyo) au Japon.

Exposition des œuvres de Chen Cheng-po  dans la ville de Chiayi. (Photo / CNA)

Au cours de la période de la colonisation japonaise, des nouveaux éducations et des expositions de style occidental ont été introduites à Taiwan, par exemple la peinture à l'huile, la sculpture et le style japonais traditionnel de Nihonga (膠彩畫) ont pris place sur le style de la peinture à l'encre littéraire chinoise (水墨畫) qui a durée durant la Dynastie Ming et Qing. Chen a eu sa formation académique sur l’art ou la peinture à l'huile a été très influencée par les impressionnistes français, pour un style naïf et pour donner une perspective pour créer de l'espace avec une représentation précise de la lumière naturelle.

D’après Wikipédia, « La Sente étroite du Bout-du-Monde » (奥の細道), parfois traduit en L’Étroit chemin du fond, Sur le chemin étroit du Nord profond ou encore Le Chemin étroit vers les contrées du Nord, est une œuvre majeure du poète japonais Matsuo Bashō (1644-1694).

Le texte se présente sous la forme d’un carnet de voyage relatant un périple épique et dangereux effectué par Bashō à travers le Japon féodal. L’œuvre est considérée comme un classique et de nombreuses personnes reparcourent aujourd’hui le chemin qui y est décrit. Dans un des passages les plus fameux, Bashō écrit : « Chaque jour en voyage, il fait du voyage sa demeure. »

Exposition des œuvres de Chen Cheng-po  dans la ville de Chiayi. (Photo / CNA)