Les lampes debout du temple Taipei Tianhou brillent dans le quartier Ximending

(By Central News Agency)

TAIPEI (Taiwan News) - Un nouvel image de Ximending a pris place ce 16 avril à Taipei. Le temple Taipei Tianhou (台北天后宮) a posé devant la place de la Maison Rouge (西門紅樓), une horloge parlante et le long de la route Chengdu (成都路) jusqu’au carrefour de la rue Kunming (昆明街), 26 lampes debout écrites avec des phrases de bons augures. Le maire de Taipei, Ko Wen-je (柯文哲) a dit à l’ouverture que cet été durant l’Universiade, Taipei accueillera plus de 12 000 athlètes provenant de 150 pays, ainsi que les officiels et les presses internationaux dont au total plus de 20 000 personnes du monde entier viendront assister à cet évènement. Il espère que Ximending peut donner une bonne impression à ces visiteurs étrangers.

Le directeur général du temple Taipei Tianhou a dit que la lampe principale ou plus précisement l’horloge parlante chantera à chaque heure et le soir, elle brillera comme une lampe. Les 26 autres lampes debout seront allumés le 23e jour du 3e mois du calendrier lunaire (le 19 avril), le jour de l’anniversaire de Matsu, la déesse de la mer. Puis dans la nuit du 1er jour, 2e jour, 15e jour et 16e jour de chaque mois du calendrier lunaire.

Selon Wikipédia et le site officiel du temple Taipei Tianhou, Matsu et le saint Kobo Daishi (弘法大師) qui se trouvent dans le même temple est rare à voir à Taipei. Sur l’emplacement actuel était le temple de Kobo Daishi, le saint fondateur de l’école bouddhiste Shingon, un temple qui a été construit en 1910 pendant la colonisation japonaise. Matsu, la déesse de la mer a pris place dans le temple en 1948 après la Seconde Guerre Mondiale après le départ des Japonnais dans leur pays natal.

La déesse de la mer qui a posée ses pieds sur la terre de Taipei en 1746, a décidé de rester sur l’Ile de Formose pour protéger les résidents, son temple Hsinxin (新興宮) a été construit puis dévasté par une incendie en 1813 et reconstruit en 1825. Lors de la colonisation japonaise en 1943, le gouvernement japonnais a détruit son temple pour la construction des routes d’abris anti-aériens et durant ce temps, la statue de Matsu a été posée dans le temple Lungshan (龍山寺).

C’est après le départ des Japonnais que les croyants ont trouvé le temple de Kobo Daishi abandonné pour la déménager ici et depuis le nom du temple a changé aussi suivant l’arrivé du gouvernement Taiwanais.

Selon le folklore, Kobo Daishi a transmit un message à l’un des croyants par rêve pour que sa statue reste dans le temple Taipei Tianhou car c’était son temple. Après la décision de l’administration du temple Taipei Tianhou, la statue de Matsu est posée dans la salle principale et à côté de la salle principale, le Saint Kobo Daishi, ainsi que ses statues assises ou debout dans le petit jardin. Chaque année, beaucoup de touristes japonnais visitent ce temple qui est situé non loin de la gare Ximen de Métro Taipei, non seulement pour rendre leurs respects envers le saint Kobo Daishi mais aussi pour l’histoire du temple.