Yuanxiaojie, une fête remplie de mythologie et du Taoïsme

«le Petit Nouvel An» ou «shangyuanjié»

Yuanxiaojie (Photo / Pixabay)

TAIPEI (Taiwan News) - A la tombée de la nuit du 15ème jour du 1er mois dans le calendrier chinois, beaucoup de familles sortent dehors pour faire une promenade, les petits enfants, accompagnés de leurs parents, tiennent une lanterne dans la main. Ce même jour, chaque famille mange un dessert éponyme de la fête appelé «yuanxiao», ce qui symbolise la plénitude et la réunion familiale mais aussi la fin du Nouvel An lunaire.

«Yuanxiaojie» (元宵節) est bien connu pour la Fête des Lanternes dans le monde. C’est un jour nommé «le Petit Nouvel An» ou «xiaoguonian» (小過年) en chinois ou «shangyuanjié» (上元節). Une fête qui a lieu à la première pleine lune de l’année qui est aussi l’anniversaire de l’un des Trois Gouverneurs du Ciel (三官大帝). Le Gouverneur du Ciel appelé Tianguan (天官) en chinois régit le premier tier de l’année et supervise les divinités célestes, d’après Wikipédia.

Il y a beaucoup d’histoire sur l’origine de yuanxiaojie, comme celui de la célébration de l’anniversaire du Gouverneur du Ciel chez le taoïsme, dans le folklore populaire taiwanais qui dit que les dieux ont disparus dans une nuit sans lune et pour les retrouver il fallait allumer les lanternes pour éclairer le ciel. Dans l’histoire de Dongfang Shuo (東方朔), un érudit de la Dynastie Han (漢朝), auteur et courtisan de l’Empereur Wu (漢武帝) est bien connu.

L’histoire de Dongfang Shuo est basée sur le sauvetage d’une fille qui travaille dans le Palais Impériale et qui voulait se suicider dans un puits. Dongfang Shuo a demandé ses raisons et a su le prénom de la fille s’appelait Yuanxiao (元宵). Yuanxiao a quitté sa famille qui habitait au Nord-Ouest de Chang-An (長安西北) pour rentrer au service dans le Palais Impérial mais à chaque jour férié, le manque de sa famille lui rend triste car elle ne pourrait pas quitter le palais pour les rendre visite, c’est pour cela qu’elle voulait se suicider. Dongfang Shuo a compris ses problèmes et a decidé de l’aider pour qu’elle peut voir sa famille.

Il a dû demander la location de sa maison et a pris visite en apportant les nouvelles à la famille de Yuanxiao qui ont du fait un projet pour les réunir ensemble.

Dongfang Shuo s’est déguisé en diseur de bonne aventure dans la ville de Chang-An, ce qui a attiré beaucoup de gens pour demander leur future et leur vie. Tout le monde a reçu le même résultat, «le 15ème jour du 1er mois, vous serez blesser par le feu», tout le monde avait peur et ont demander la façon de s’éloigner de ce danger.

Dongfang Shuo a dit qu’au 13ème jour du 1er mois, il y aurait une fille habillée en robe rose assise sur un âne au couleur argent, tous les vieux doivent sortir de la ville pour l’attendre hors de la ville et le prier en s’agenouillant pour qu’elle ne met pas le feu dans la ville. La fille en robe rose et son âne sont apparus mais elle a refusé leur demande en disant que c’ était un commandement de Yudi (玉帝) et si l’Empereur du Ciel ne voit pas le grand feu dans la ville, il la punirait. Et si les vieux voulaient s’ éloigner de ce danger, il faudrait prier Yudi au lieu d’elle. La fille qui était déguisé par la sœur de Yuanxiao, a tourné son dos et quitté la ville.

Dongfang Shuo a amené cette nouvelle à l’Empereur Wu mais l’Empereur n’avait aucune idée pour éloigner cet catastrophe. Dongfang Shuo a donc suggeré que le dieu du feu aimait manger la soupe aux boulettes de pâtes et demande aux résidents d’offrir ce dessert au dieu du feu. Et pour que l’Empereur du Ciel croyait que la ville était en feu, il faudrait que chaque famille accroche des lanternes devant leur porte et allume des pétards pour créer l’image de la ville brûlée dans un grand feu. Cette façon n’ était pas la meilleure pour le Palais Impérial, et Dongfan Shuo a suggéré qu’une fille appelé Yuanxiao fabrique ces boulettes de pâtes et transporte une grande lanterne écrite « Yuanxiao » dessus, la troupe impériale et les personnes du palais doivent sortir à l’extérieur pour se cacher dans la population pour s’éloigner de ce catastrophe.

Le 15ème jour du 1er mois, Yuanxiao qui tenait une grande lanterne écrite en son nom, marchait devant la troupe suivi des officiers avec les desserts dans la main derrière elle, ils ont traversé toutes les rues de la ville et Yuanxiao a finalement rencontré sa famille qui l’attendait dehors, un vœu qui est devenu réel avec l’aide de Dongfang Shuo. Depuis ce jour-là, la soupe aux boulettes de pâtes s’appelle «yuanxiao» et la fête de lanterne «Yuanxiaojie».